Et la langue la plus positive est…


Selon le principe de Pollyanna, formulé dans les années 70 par deux psychologues sociaux, les gens ont tendance à utiliser des mots positifs plus fréquemment que celles qui sont négatives. En outre, nous avons tendance à retenir plus en détail et décrire de manière plus exhaustive ces souvenirs avec positive plutôt que d’une association négative. […]

Marqué avec: