LE BLOG DE TRUSTED TRANSLATIONS

RECHERCHE

LE BLOG DANS AUTRES LANGUES

Blog de traducción
Blog di traduzione
Blog de traduction
Übersetzungsblog
Blog de tradução
Vertaal Blog
翻訳ブログ
Блог на тему перевода
翻译博客
مدونة الترجمة
번역 블로그

Réseaux sociaux

L’importance de la précision dans les traductions médicales professionnelles

Dans le domaine des soins de santé, où la moindre faute de frappe peut mettre la vie en danger, les patients doivent pouvoir confier leur sécurité et leur bien-être à des traducteurs médicaux professionnels. Dans cet article, nous verrons pourquoi la précision est si importante dans le secteur de la santé.

Noms et marques pharmaceutiques

Qu’y a-t-il dans un nom ? Les médicaments sont choisis et prescrits de manière si spécifique qu’une erreur imprécise dans la traduction du nom d’un médicament peut entraîner un grave danger. Étant donné les innombrables variations que l’on trouve sur le marché pharmaceutique mondial, il faut faire très attention à ce que le nom du bon médicament soit communiqué au patient.

En fait, lors de la traduction de médicaments, un texte médical peut faire référence à un médicament donné de plusieurs manières différentes : la DCI (dénomination commune internationale) figurant dans les lignes directrices de l’OMS, la marque commerciale ou une autre dénomination commune largement utilisée dans une région donnée, telle qu’une dénomination adoptée par les États-Unis (USAN, par son sigle en anglais). Par exemple, le même médicament peut être appelé paracétamol (DCI), acetaminophen (« acétaminophène ») (USAN) ou Tylenol (nom de marque). Une traduction médicale professionnelle implique de décider si la traduction doit conserver le nom utilisé à l’origine dans les documents en question ou s’il serait plus efficace (en fonction de la langue et du pays) de le remplacer par un nom plus familier.

Traduire des instructions médicales

La précision doit également s’étendre au comptoir de la pharmacie et au cabinet du médecin. Les recherches démontrent que les personnes sont souvent confrontées à des informations dangereusement trompeuses sur les médicaments prescrits dans le contexte de leur seconde langue et qu’elles reçoivent parfois des informations incompréhensibles sur des étiquettes de médicaments mal traduites. Imagine que l’on te propose de boire onze cuillères à soupe d’un laxatif au lieu d’une et tu comprendras pourquoi la précision est si importante.

Des traducteurs expérimentés sont également nécessaires pour les interactions entre les médecins et les patients, que ce soit en personne ou par le biais de la télésanté. C’est pourquoi il est problématique qu’un membre de la famille (en particulier un enfant) ou un ami d’un patient multilingue soit obligé de faire office d’interprète dans le cabinet du médecin. Les professionnels de la santé transmettent des instructions détaillées sur les diagnostics, les dosages, les allergies, les effets secondaires négatifs, etc. Mélanger les chiffres, les temps de verbe, l’anatomie ou même le côté droit et le côté gauche peut facilement conduire à des surdoses, à des combinaisons de médicaments nocives et (dans le pire des cas) à des accidents mortels. Après tout, affirmer qu’un patient « pourrait » prendre un certain médicament est très différent d’affirmer qu’un patient « doit » prendre ce médicament.

 L’exactitude des notes médicales est importante

Enfin, un manque de précision dans les traductions médicales professionnelles peut avoir des effets plus importants qu’une simple interaction médecin-patient. En particulier, les notes médicales d’un patient jouent un rôle crucial dans les traitements en cours. Une mauvaise traduction des impressions d’un médecin sur un patient peut introduire des termes stigmatisants susceptibles d’affecter la qualité future des soins du patient : par exemple, qualifier un patient d’« agressif » ou de « colérique » alors que la note originale indique simplement « malade », à cause du double sens du mot anglais upset.

Les notes médicales sont aussi notoirement compliquées à traduire, car elles ont tendance à comporter des symboles inventés par chaque médecin, un usage excessif d’abréviations ou d’acronymes, du jargon médical, des erreurs grammaticales écrites à la hâte, et bien d’autres choses encore. Les traducteurs doivent faire des recherches pour s’assurer que leurs traductions correspondent aux termes les plus exacts pour les conditions données. Ils s’efforcent également de maintenir un registre professionnel approprié qui utilise la terminologie correcte : par exemple, en parlant d’« infarctus du myocarde » plutôt que de « crise cardiaque », une expression plus familière.

Si tu vas voir un médecin, la dernière chose qui devrait t’inquiéter est une rédaction incorrecte. Les traductions médicales professionnelles sont le meilleur moyen de s’assurer que les patients, les médecins et les hôpitaux travaillent tous sur la même longueur d’onde.

Image par PublicDomainPictures de Pixabay