Slanglish

Ark All Saints Academy, une école secondaire de Camberwell (Londres) s’est lancée dans un effort pour empêcher l’usage de l’argot en classe. En particulier, cette école veut décourager l’utilisation de syntagmes tels que basically au début des phrases et d’autres expressions comme oh, my days; oh, my God ou ermmm; pour n’en citer que quelques-unes.

Cette interdiction de l’argot et les mots de remplissage a vu cette école londonienne produire des listes de phrases défendues. Parmi ces phrases, on trouve he cut his eyes at me, qui, selon le dictionnaire Collins, consiste à regarder grossièrement une personne, puis à se détourner brusquement tout en fermant les yeux avec dédain.

Ark All Saints Academy a également interdit aux étudiants d’utiliser that’s a neck, ce qui signifie qu’une action ou un commentaire est stupide, et that’s long, pour dire que quelque chose est fastidieux ou ennuyeux.

Ces mesures ont suscité de nombreuses critiques, et certains linguistes les décrivent comme sévères et comme quelque peu aveugles, car elles sous-estiment les jeunes.

Les enseignants ont justifié la liste en déclarant qu’elle guiderait les élèves à utiliser un langage adapté aux situations formelles pour favoriser leur réussite. Un porte-parole de l’Ark All Saints Academy a dit que les phrases sélectionnées apparaissaient fréquemment dans les travaux pratiques des étudiants, limitant ainsi leur capacité à s’exprimer clairement et avec précision.

Lucy Frame, directrice de l’Ark All Saints Academy, a déclaré à propos de l’interdiction : « Le développement des compétences en lecture et en expression orale est un élément central de ce qui motive notre école à aider nos élèves à apprendre efficacement et à développer leur potentiel académique et non académique. »

Frame a ajouté que les phrases de la liste ne sont pas interdites à un usage scolaire général, par exemple lorsque les élèves parlent entre eux. Elle a souligné que l’interdiction est limitée aux contextes d’apprentissage formels pour aider les étudiants à s’exprimer clairement et précisément, dans la langue parlée et dans la langue écrite.

Cette intervention représente un écart entre le langage accepté par les examinateurs et celle que les étudiants utilisent dans leurs activités quotidiennes dans certaines régions du Royaume-Uni. Combler cet écart a été un défi pour les enseignants. Dans le même ordre d’idées, certains examinateurs externes ont exprimé leur inquiétude quant à l’utilisation accrue d’un « vocabulaire inutilement strident et grossier » sur les réponses les moins correctes parmi des étudiants au Royaume-Uni. Une étude de 2019 a révélé que l’argot était la principale raison de l’échec au GCSE anglais.

Sans surprise, certaines des phrases interdites par Ark All Saints ont été utilisées dans les livres et la musique depuis des années. Par exemple, la phrase he cut his eyes at me a été utilisée par Lily Anderson, une écrivaine de romans jeunesse, et par Richard Ford, un écrivain américain de renom.

Un autre syntagme défendu est oh, my days, qui apparaît qui apparaît dans une chanson de Stormzy et sur une ligne de t-shirts qui citent une interview dans laquelle le footballeur Jérémie Frimpong a célébré une victoire en disant « Oh, my days! Best game ever! ».

D’autres écoles, comme l’école catholique Saint Thomas d’Aquin à Birmingham, sont sur la même voie pour freiner la croissance rapide de l’argot dans les travaux oraux et écrits de leurs élèves. Cette école a également mis au point un ensemble d’instructions destinées à aider les élèves à atteindre l’éloquence. Les enseignants ici ont demandé à leurs élèves d’éviter d’utiliser des mots comme so, like et d’autres expressions familières dans leur écriture et leur expression orale. Au lieu de cela, ils devront remplacer les syntagmes interdits par d’autres, tels que in conclusion, furthermore et consequently, pour clarifier les significations et lier les phrases.

Cependant, certains linguistes pensent que telles interdictions pourraient aliéner certains étudiants. Par exemple, l’un des critiques, le Dr Marcello Giovanelli, professeur de langue et littérature anglaises à la prestigieuse université d’Aston, a déclaré que l’argot a toujours été à l’avant-garde en matière d’innovation linguistique, et une telle interdiction aurait des effets négatifs sur l’identité et la confiance des étudiants.

Une autre linguiste, la Dre Natalie Sharpling de l’Université de Warwick, a déclaré : « On ne veut pas leur faire sentir qu’ils doivent rejeter les aspects culturels de leur propre langue. » Elle a poursuivi : « On devrait célébrer les différentes manières dont le langage est utilisé et se concentrer sur le contenu de ce qui est dit. » Sharpling a également fait un autre commentaire concernant l’interdiction, affirmant que « ce serait dommage qu’il s’agisse de “si l’on veut réussir, c’est ainsi que l’on doit parler. »

Tony Thorne, directeur du Slang and New Language Archive à King’s College London, avait également quelque chose à dire : « Cela ne devrait pas s’agir d’un bon ou mauvais langage, sinon que cela devrait s’agir d’un langage approprié au contexte. »

Phrases et mots interdits à l’Académie Ark All Saints

Mots de remplissage

Voici les mots de remplissage courants que les étudiants devront cesser d’utiliser au début de leurs phrases :

  • basically
  • say
  • you know
  • no
  • you see
  • like
  • because
  • ermmm
Expressions idiomatiques et argot

Voici les expressions idiomatiques et argotismes interdits par l’école et leur signification entre parenthèses :

  • cuss (dire de gros mots)
  • bare (extrêmement)
  • That’s long! (ennuyeux)
  • wow (ouah)
  • That’s a neck! (Tu mérites une gifle !)
  • Oh, my God! (mon Dieu)
  • Oh, my days! (variation de mon Dieu)
  • He cut his eyes at me! (Il m’a regardé du coin de l’œil !)

Que tu sois d’accord avec l’utilisation ou l’exclusion de l’argot dans un contexte académique, lorsqu’il s’agit de faire traduire tes articles, tes supports marketing, ton site Web, tes communications d’entreprise ou d’autres formes de texte, même s’ils contiennent de l’argot, recherche l’expertise d’un fournisseur de services linguistiques professionnel qui peut garantir l’exactitude de ton message dans une autre langue.

Crédits photos : cottonbro chez Pexels

Marqué avec: