Sous-titrage vs. doublage dans les marchés mondiaux

Par les temps qui courent, nous dépendons d’Internet pour beaucoup de choses. En fait, ce réseau informatique est devenu le principal support de diffusion de l’information. Et, grâce à des plateformes comme YouTube et Netflix, le divertissement audiovisuel a trouvé un moyen de franchir les frontières géographiques.

Aujourd’hui, n’importe qui, n’importe où dans le monde, peut accéder à toutes les informations qu’il souhaite, grâce à Internet. Cette libre circulation de l’information a créé le besoin d’adapter les contenus pour un public mondial.

Et parmi les moyens les plus courants de localiser le contenu, on trouve les sous-titres et le doublage. Mais laquelle de ces deux techniques est la meilleure pour le marché mondial ? Voyons !

Sous-titres vs. doublage : la différence

Avant d’approfondir la question des différences entre les sous-titres et le doublage, voyons ce que signifie chaque terme.

Les sous-titres sont la traduction des dialogues d’une production audiovisuelle, laquelle est affiché sur l’image. Ils contiennent entre 35 et 42 caractères par ligne. Il est important de utiliser des codes temporels pour vous assurer que le dialogue parlé coïncide avec les sous-titres. 

Par contre, le doublage consiste à remplacer la piste audio d’une production audiovisuelle par une piste audio enregistrée dans une langue différente. Les enregistrements de tous les sons humains et dialogues sur la piste originale utilisant une langue différente sont soit générés automatiquement par un logiciel, soit enregistrés à l’aide de comédiens voix-off.

La principale différence entre ces deux techniques est que le sous-titrage permet au public de lire le contenu traduit à l’écran tout en écoutant les voix des comédiens originaux, tandis qu’avec le doublage, le public peut écouter du contenu traduit et recréé.

Considérations relatives aux coûts

Ayant compris ce que signifie chaque terme, examinons maintenant les considérations relatives aux coûts.

Le sous-titrage est généralement moins cher que le doublage. En fait, il est environ 10 fois moins cher. C’est parce que les sous-titres n’impliquent pas beaucoup de modifications dans la piste audio d’origine.

D’autre part, le doublage est coûteux car il amène des processus techniques et créatifs chronophages qui impliquent des professionnels de la production.

De plus, le sous-titrage prend moins de temps à exécuter, ce qui contribue à son accessibilité par rapport au doublage, qui a généralement des délais plus longs. 

N’oublie pas que plus ton vidéo a de contenu, plus il faudra de temps pour la localiser et plus le coût total sera élevé.

Les différents pays/cultures ont-ils des préférences différentes entre le sous-titrage et le doublage ?

Oui, les différents pays et cultures ont leurs préférences, ce qui peut affecter ton choix de technique de localisation de contenu.

Par exemple, tout le contenu étranger en Australie est diffusé avec des sous-titres, à l’exception des publicités télévisées, qui sont doublées dans la langue locale, quelle que soit la provenance de la publicité originale.

En Asie, le doublage surpasse les sous-titres. La plupart des personnes qui vivent en Asie préfèrent voir le contenu dans leur langue maternelle.

Si ton public cible est en Europe, tu peux utiliser à la fois le sous-titrage et le doublage, en fonction de la nature du contenu. Ici, les films et les programmes télévisés destinés aux enfants sont doublés, tandis que les programmes destinés aux adultes sont localisés par sous-titrage. Et pour les films projetés aux cinémas, le public choisit entre des versions sous-titrées ou doublées ; l’un ou l’autre est valide.

En Russie, en revanche, le contenu télévisuel est doublé à l’aide d’une voix-off comme à l’ONU.

Par conséquent, avant de choisir une technique de localisation, prends compte des préférences de ton public cible.

Considérations techniques

Un autre facteur clé pour déterminer s’il faut utiliser des sous-titres ou un doublage est l’aspect technique.

En règle générale, les deux techniques nécessitent la traduction de l’audio d’origine, ce qui peut être généré automatiquement par un logiciel ou, pour une meilleure qualité, en faisant appel à des transcripteurs et traducteurs professionnels.

Avec les sous-titres, tu veux t’assurer que chaque cadre contient deux lignes de texte, chacune avec entre 35 et 42 caractères. Tu dois également ajuster le texte à l’écran afin qu’il ne bloque pas le contenu visuel. En outre, il faut ajuster la synchronisation des sous-titres afin que le public ait suffisamment de temps pour les lire.

Le doublage entraîne également ses propres exigences techniques. Le contenu traduit doit correspondre à la longueur approximative du contenu original. Cela permet aux doubleurs de suivre le contenu cadre par cadre. La synchronisation labiale doit également s’aligner sur le contenu audio d’origine.

Ainsi, les deux techniques exigent un apport technique de qualité et du savoir-faire professionnel. Cependant, le doublage a des besoins plus techniques que le sous-titrage, car il peut impliquer des ingénieurs du son et des comédiens professionnels et peut nécessiter un temps de studio supplémentaire.

Conclusion

Le choix entre le sous-titrage et le doublage dépend des préférences personnelles. Pour des projets comme des films indépendants et des spectacles destinés à un public jeune ou d’âge moyen, le sous-titrage semble être la meilleure option. Cette méthode préserve l’audio d’origine et crée une connexion plus forte avec le public étranger, à un coût de production inférieur. 

Le doublage est utile pour attirer un nouveau public. Il peut améliorer l’expérience de visionnage et également servir d’outil de marketing promotionnel. Cependant, tu dois investir beaucoup de ressources financières et techniques pour terminer le contenu doublé. 

Par conséquent, il est essentiel d’analyser ton marché cible, tes coûts de production et tes capacités techniques avant de choisir une technique de localisation de contenu particulière.

Tu peux également envisager de contacter un fournisseur de services linguistiques professionnel qui peut offrir son expertise et ses conseils sur les différentes options, et éventuellement fournir les services de transcription, de sous-titrage ou de doublage dont tu pourrais avoir besoin.

Marqué avec: