LE BLOG DE TRUSTED TRANSLATIONS

RECHERCHE

LE BLOG DANS AUTRES LANGUES

Blog de traducción
Blog di traduzione
Blog de traduction
Übersetzungsblog
Blog de tradução
Vertaal Blog
翻訳ブログ
Блог на тему перевода
翻译博客
مدونة الترجمة
번역 블로그

Réseaux sociaux

Comment adapter les services de traduction aux différents pays hispanophones

La traduction de documents n’a pas une approche unique. Que dois-tu rechercher dans un service de traduction afin d’obtenir des traductions qui tiennent compte de la diversité et de la taille du monde hispanophone ? Dans cet article de blog, nous passons en revue quelques-uns des éléments essentiels à l’adaptation des services de traduction aux différents pays hispanophones.

Différentes exigences en matière de certification

Lorsque l’on cherche à faire traduire des documents en espagnol, il faut savoir que les normes juridiques en matière de traduction varient d’un pays à l’autre. En Espagne, par exemple, seul un traducteur assermenté peut préparer et certifier la traduction d’un document officiel ; ces traducteurs sont soigneusement examinés par le Ministerio de Asuntos Exteriores. Au Mexique, la loi exige que tous les documents soumis aux autorités légales soient rédigés en espagnol, d’où la nécessité de faire appel à des services de traduction professionnels.

Les différences linguistiques et au-delà

Quel que soit le pays concerné, le processus de traduction de documents implique toujours une adaptation minutieuse à la langue locale. En ce qui concerne l’espagnol, le nombre de variétés parlées dans le monde entier exige une traduction particulièrement soignée. Au-delà des différences généralement bien connues de grammaire, de vocabulaire et de prononciation entre l’espagnol castillan parlé en Espagne et l’espagnol latino-américain, voici quelques points à prendre en compte concernant spécifiquement les services de traduction de documents.

Exigences en matière de commerce international

La traduction de documents est essentielle pour le commerce international. Les traducteurs professionnels doivent donc connaître les exigences juridiques complexes de chaque pays en matière d’importation, d’exportation, de taxes, etc. Les exigences commerciales par pays peuvent également changer fréquemment ; en Argentine, par exemple, de nouvelles réglementations relatives aux documents sur les prix de transfert ont été publiées pas plus tard qu’en 2019.

Systèmes de noms et de titres

Les noms se composent de différentes façons dans le monde hispanophone. Au Chili, par exemple, les femmes n’adoptent pas le nom de famille de leur époux après le mariage. De nombreux pays hispanophones ont également des variantes légèrement différentes du système traditionnel d’Espagne, où l’enfant reçoit deux noms de famille (paternel et maternel). Les noms étant essentiels pour les documents tels que les actes de naissance, les actes de mariage et les testaments, les traducteurs doivent être capables de repérer toute erreur — comme une confusion accidentelle entre le prénom et le nom de famille, ou l’ordre erroné de plusieurs noms de famille — et de les adapter immédiatement à la coutume locale.

Des fonctions et des rôles différents

Chaque partie concernée doit avoir une compréhension claire de son rôle et de sa fonction, qu’il s’agisse du vocabulaire utilisé dans les documents eux-mêmes ou de la compréhension par le client de ce que chaque service de traduction fournit. L’un des obstacles les plus fréquents est la différence entre les notaires dans de nombreux pays hispanophones et les notaires aux États-Unis. Malgré des noms presque identiques, les notarios públicos (greffiers en espagnol) peuvent exercer des fonctions juridiques étendues, tandis que les notaries (notaires en anglais) sont beaucoup plus limités. Cela peut entraîner des confusions lors de la traduction de documents entre, par exemple, une organisation située dans un pays hispanophone et une communauté hispanophone aux États-Unis.

Quels sont les autres facteurs qui influencent les services de traduction ?

L’adaptation de la traduction d’un document implique également une meilleure localisation afin de satisfaire les besoins d’un public cible spécifique. Les services de traduction prennent généralement en compte certains facteurs lors de la localisation : les exigences des marchés locaux (par exemple, les principaux secteurs d’activité nécessitant de la documentation en Colombie peuvent être différents de ceux de Cuba), les différences de nombre de mots entre la langue source et la langue cible et les différences culturelles. C’est pourquoi les services de traduction qui ont l’habitude de travailler dans de nombreux pays et cultures peuvent aider à gérer ces adaptations avec le plus de succès possible.

Photo par Leon Overweel sur Unsplash