LE BLOG DANS AUTRES LANGUES

Blog de traducción
Blog di traduzione
Blog de traduction
Übersetzungsblog
Blog de tradução
Vertaal Blog
翻訳ブログ
Блог на тему перевода
翻译博客
مدونة الترجمة
번역 블로그

Arabe moderne standard (MSA) vs. arabe classique : Quel format choisir pour les traductions de l’anglais vers l’arabe et pourquoi ?

Savais-tu qu’il existe plus de 25 variétés différentes d’arabe ? Quel est la variété à choisir pour tes besoins de traduction en arabe? Aujourd’hui, nous examinerons deux des plus grandes variétés de l’arabe : l’arabe standard moderne (MSA) et l’arabe classique et découvrirons lequel on doit choisir pour tes traductions de l’anglais vers l’arabe.

Qu’est-ce que l’arabe standard moderne (MSA) ?

L’arabe moderne standard (MSA, par son sigle en anglais), parfois appelé arabe moderne écrit (MWA), est une variété de la langue arabe principalement utilisée dans les publications écrites, notamment les journaux, les publications académiques et les publications littéraires, ainsi que dans les contextes oraux formels, tels que les actualités, le droit, la radiodiffusion et la diplomatie internationale. Le MSA a été développé au cours des XIXe et XXe siècles pour fournir une lingua franca au monde arabophone, qui était (et reste) connu pour ses nombreux dialectes et variétés régionales complexes.

Aujourd’hui, l’arabe standard moderne est reconnu comme langue officielle ou co-officielle dans 24 états souverains du Moyen-Orient et d’Afrique, principalement ceux qui sont membres de la Ligue arabe. C’est la variété enseignée dans les écoles – ainsi que la principale variété d’arabe apprise par les locuteurs non natifs etl’une des six langues officielles des Nations Unies. Bien que les locuteurs natifs de l’arabe ne parlent pas quotidiennement cette variété plus formelle ou littéraire, préférant les dialectes régionaux, ils comprendront presque certainement quelqu’un qui la parle.

 Arabe moderne standard vs. arabe classique

Qu’en est-il de l’arabe classique en matière de traduction ? Parfois appelé arabe coranique, il s’agit de la variété écrite de l’arabe utilisée dans le Coran. Forme normalisée de l’arabe datant du VIIe siècle après J.-C., elle était surtout utilisée dans les textes littéraires (tels que la poésie ou les premiers recueils de Les Mille et Une Nuits) et dans les contextes religieux. L’arabe classique n’est pas parlé couramment aujourd’hui, bien que la plupart des arabophones musulmans le connaissent grâce à l’étude du Coran.

L’arabe standard moderne s’est développé à partir de l’arabe classique. En effet, ces deux variétés de l’arabe sont mutuellement intelligibles et de nombreux locuteurs natifs ne font pas de distinction entre les deux (bien que les linguistes le fassent). Cela dit, il existe des différences essentielles entre l’arabe standard moderne et l’arabe classique.

  • Vocabulaire : Certains mots utilisés en arabe classique sont aujourd’hui obsolètes. En revanche, l’arabe standard moderne contient beaucoup plus de mots empruntés à d’autres langues — tout comme l’arabe a fourni des mots d’emprunt à de nombreuses langues du monde — ainsi que du vocabulaire pour les technologies modernes telles que les téléphones ou les ordinateurs.
  • Grammaire et syntaxe : L’arabe moderne standard tend à simplifier ou à éviter les structures de phrases plus compliquées de l’arabe classique. Inversement, le MSA respecte un ordre des mots plus rigide que l’arabe classique.
  • Prononciation et style : L’arabe classique a été strictement codifié par l’élite des grammairiens du IXe siècle, de sorte que des textes comme le Coran utilisent des signes appelés diacritiques pour guider la prononciation et l’inflexion selon des règles strictes. La prononciation de l’arabe standard moderne est moins définie et plus flexible.

Choisir une variété pour les traductions de l’anglais vers l’arabe

Le choix de l’arabe standard moderne ou de l’arabe classique pour tes traductions dépend du contexte.

En général, l’arabe standard moderne est le meilleur choix pour les affaires internationales, la politique, les médias et la littérature. Il est largement compris dans le monde entier par les locuteurs non natifs de l’arabe comme par les locuteurs natifs, et son vocabulaire tient compte de la technologie de la vie moderne. Il est également mieux adapté aux situations où il est crucial de préserver le registre formel ou littéraire du contenu, comme les contrats internationaux, les livres publiés ou les émissions d’information. Cependant, il existe quelques cas où l’arabe classique peut être mieux adapté. Par exemple, si tu traduis des textes en arabe classique ou si tu travailles dans un contexte liturgique, c’est peut-être le bon choix.

Cependant, si tes besoins de traduction de l’anglais vers l’arabe impliquent une conversation et une interprétation avec des locuteurs natifs arabes dans une région géographique spécifique, tu devras peut-être aller plus loin. Même si ton public comprendra probablement quelqu’un qui parle en MSA, cela peut sembler guindé ou trop formel, voire humoristique. Nous te recommandons plutôt de faire appel à un traducteur professionnel spécialisé dans la variété de l’arabe propre à cette région.